Presque comme un dimanche à la campagne. Presque comme si c’était un déjeuner entre anciens compagnons de régiment, un repas entre hommes. À une exception près. Presque comme un pique-nique sauf que nous avons déjeuné à l’intérieur parce que ce fut presque comme un déjeuner de soleil sauf qu’il y a eu des nuages et un peu de vent. Mais c’était très agréable, très sympathique, la compagnie était bonne et chacun était venu avec son écot : qui des amuse-bouche, qui une entrée, qui un plat complet, qui un dessert et à ce dernier propos, il y en eut deux. Sans oublier les mignardises chocolatées pour le café. Car même le thermos n’est pas venu les mains vides.

Et pour moi, ce fut une première : déjeuner dans la grande et majestueuse salle à manger verte avec ses dorures, sa grande table, ses hauts fauteuils en cuir et cette impression solennelle qui s’en dégage. N’auraient été nos tenus vestimentaires très actuelles, nous aurions pu nous croire dans un château d’antan mais il valait mieux que nous soyons bel et bien en 2015 car déjeuner en côte de mailles, non merci, très peu pour moi. Et pourquoi pas un tournoi dans le parc, ensuite ? Non, non, non, nous étions très bien comme ça. Et les mets étaient bons et les vins goûteux, si j’en crois ceux qui en ont bu, du vin car moi, je fais partie de ceux, rares, qui sont restés au champagne.

C’était la première fois que je déjeunais dans cet endroit majestueux. J’avais déjà dîné dans la cave voûtée tout comme j’y avais déjà festoyé : mes cinquante ans, les 70 ans du patron (également propriétaire du lieu) et je m’y suis marié, l’an passé. C’était la première fois et ce sera sans doute la dernière malgré le toast que j’ai porté en disant que j’espérais que ce serait le premier d’une (longue) à série à venir. Alors que je savais pertinemment que ça ne serait pas le cas puisque le domaine de Dorimont est en train d’être vendu. Il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte et j’ai préféré ne pas dire au revoir hier à la maison. Pour y revenir encore une ou deux fois. Pourquoi pas ?