Je suppose que vous connaissez tous ces jeux rigolos qui consistent à faire se tromper les autres quand ils doivent répéter rapidement des phrases ou des groupes de mots qui prêtent systématiquement à confusion ou à bafouillage. Je ne parle pas ici des contrepèteries qui sont des jeux de mots encore un peu plus "vicieux" mais tout simplement des virelangues.

La difficulté réelle de prononciation des virelangues ne sert pas qu'à se moquer des autres quand ce sont eux les victimes, non, au contraire, ils sont également très utiles dans les exercices d'apprentissage de la langue ou pour ceux qui ont des problèmes d'élocution.

On appelle ça aussi un trompe-oreille d'autant que parfois, les résultats donnés font penser à une langue étrangère.

À titre d'exemple, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui l'ont courte et faire trempette de madeleine pour les autres, voici quelques virelangues très célèbres et quelques autres un peu moins :

virelangues :

je veux et j'exige des excuses

panier, piano

trois petites truites cuites, trois petites truites crues

je cherche ces chiots chez Sancho, je cherche ces chats chez Sacha

suis-je bien chez ce cher Serge ou chez ce cher Charlie ?

ton thé t'a-t-il ôté ta toux ?

j'ai la bouche rouge et sèche

les soldats se désolidarisèrent-ils ?

un dragon gradé dégrada un gradé dragon

la vache mâche sans relâche dans le champ où le chien niche tout en léchant son chiot naissant

un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien

les chaussettes de l'archiduchesse sont-elles sèches ?  Oui, elles sont archi-sèches

ces cyprès sont si loin qu'on ne sait si c'en sont

virelangues contrepets :

l'abeille coule

tu me brouilles l'écoute

trompe-oreilles :

la cane a bu, la pie n'osa

tes laitues naissent-elles ? Oui, mes laitues naissent

la pie niche haut, l'oie niche bas, mais où niche l'hibou ? L'hibou niche ni haut, ni bas, l'hibou niche là

qu'a bu l'âne au lac ? L'âne a bu l'eau

Voilà, j'espère que ça vous a fait plaisir et que ça vous a appris des choses.