Je suis révolté, scandalisé, outré. Aucun mot n'est assez fort pour définir ce sentiment d'injustice qui m'habite. Que je vous narre par le début :

Simplet est un mec un peu innocent, l'idiot du village comme on disait jadis et naguère. Mais voilà, Simplet (c'est son surnom, évidemment), il n'est pas si con que ça car c'est un mec en phase avec l'environnement qui l'entoure : il aime les gens, il aime les animaux et il aime la nature. Il a la chance de vivre à la campagne, dans un petit village de Gironde, Saint-André-les-Bouses, où il est employé municipal en charge de s'occuper de l'entretien premier des espaces verts (ramassage des feuilles mortes à l'automne, balayage des voies publiques, etc...) et certains habitants de ce village lui donnent aussi la pièce quand il s'occupe de nettoyer un peu leur propre jardin.

Oui mais voilà, Simplet, il a quelques vrais problèmes pathologiques, une phobie qui lui rend la vie impossible et qui le fait mettre dans des états d'énervements qui confinent à la folie. Ses crises nerveuses peuvent le rendre très violent et même si ça ne dure que quelques dizaines de secondes, je comprends que cela puisse faire peur.

Le fond du problème, c'est que du coup, Simplet, on vient de le "licencier" de son travail d'intérêt collectif, on vient de mettre fin à son contrat qui pourtant, ne coûtait pas bien cher aux Bousandréens. Tout ça parce que ça devenait trop compliqué pour tout le monde de supporter les crises d'angoisses et les fugues de Simplet, qu'on retrouvait plusieurs heures après, prostré, au fond d'une étable ou dans un coin perdu de la forêt. Alors qu'il aurait été tellement plus facile de trouver des solutions moins radicales et inhumaines.

Simplet est pabulophobe et, par voie de conséquence, nanipabulophobe. Alors voilà, puisque tout le monde le savait, il aurait été tellement plus simple au maire et à ses adjoints de lui trouver d'autres outils de travail sans conséquences pour lui d'une part et aux Bousandréens amateurs de nains de jardin de retirer tous ceux qui portaient spécialement tort à Simplet.

Seulement voilà, les gens sont égoïstes et ne cherchent pas à comprendre les problèmes des autres et encore moins leur cause. Cela est très symptomatique d'une société où tout le monde se replie sur lui-même et où des maladies mentales naissent tous les jours. Et on est en droit de se demander jusqu'où cela peut aller.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais ça m'intéresserait de le savoir, justement.