Au temps pour moi, hier, j'ai fait une photte d'orthographe à Zyrianes en y mettant deux 'N' alors qu'il ne doit y en avoir qu'un seul. Du coup, certains auraient pu avoir mal compris et mal interprété le fait que Zyrianes est bien le dernier mot de mon Larousse en vigueur, 2003, si je ne me trompe pas puisque je ne vous écris pas ce billet de chez moi, ce matin. Je vais tout vous citer de mémoire.

Et pour valider cette info, je vais donc devoir faire tout le travail à votre place et vous donner les significations de ces deux noms commençant par un 'Z' et qui sont, je vous le rappelle, mes deux derniers mots, Jean-Pierre.

Zyrianes : il s'agit de l'autre nom d'un peuple de Russie, également appelé Komis (de cuisine ?) et appartenant aux anciens Perniens qui vivaient probablement le long de la Kama (Sutra ?) et qui se sont séparés il y a plus de deux mille ans pour faire les Komis, donc, et les Oudmourtes (désolé, je n'ai rien trouvé de drôle à dire suite à ce nom-là !)

On estime aussi que les Komis se sont divisés eux aussi vers l'an 500, une partie, les Permyaks, est restée sur le bord de la Kama et l'autre, les Komis, est partie vers le bassin de la Vyčegda. 

Aujourd'hui, la langue komie standard est le "zyriane" (dialecte de Syktyvkar). Au sud, en Permyakie (l'ancienne région autonome "komi-permyak", dont la capitale était Kudymkar et qui est maintenant noyée dans le kraï de Perm), on parle plutôt le dialecte "permyak" ou celui de la Yazva, qui ne sont finalement pas très différent – et tout cela n'est pas très éloigné non plus de l'oudmourte (80 % de vocabulaire commun.)

Quant au zythum, il s'agit du nom donné par les archéologues du XIXème siècle à la bière fabriquée dans l'Égypte pharaonique avec de l'orge fermentée. D'ailleurs, ce mot vient du grec Zuthos, qui signifie 'bière' et qui apparut en 1664 avant Jésus-Christ.

Voilà. L’erreur est réparée, ma coulpe est pleine était pleine et je l’ai vidée, cul-sec. Faire plus, ça serait indécent, non ?