Bizarre, j'ai dit bizarre ?  Comme c'est curieux ! Êtes-vous attentontrodeptique ? Ma foi, c'est un peu difficile à dire surtout si on ne sait pas ce que ça veut dire et c'est plus grave car on peut alors être atteint d'attentontrodepsie sans le soupçonner. Bienheureux les simples d'esprit et bienheureux les non-hypocondriaques qui ne se posent pas ce genre de problème. C'est bien beau tout ça mais si je ne vous dis pas ce qu'est l'attentontrodepsie, vous ne saurez sans doute jamais ce dont il s'agit et je peux vous dire que ce serait bien dommage.

Quand on est attentontrodeptique, c'est qu'on a une propension à subliminer son surmoi dans une dimension obsessionnelle qui mène à l'addiction au neuropsychologue. C'est un peu ardu mais en gros, quand vous êtes sujet à l'attentontrodepsie, c'est que quelque part, vous êtes accro à votre psy, qu'il soit chologue, chiatre ou chothérapeute. Un des grands maux de notre temps : tout le monde semble avoir besoin d'un psy et ceux qui commencent à en fréquenter un, parfois, ils ne peuvent plus s'en passer. Dieu me garde de tout cela. Moi, j'ai d'autres névroses, dont mon bovarysme, et je préfère être à ma place.

Et c'est donc le sujet qui était à la une de je ne sais plus quel grand hebdomadaire, il y a peu de temps. Une une qui m'a attiré l’œil, alors que je marchais dans la rue en passant devant un kiosque à journaux. Vous savez, ces couvertures de magazine qu'on nous met à disposition sous cellophane, de part et d'autre de la vitrine des maisons de la presse... Et là, comme c'est hyper bien fait, mon œil n'a pas bien vu mais mon cerveau a capturé une info sans bien la comprendre, du coup, j'ai freiné, j'ai reculé et j'ai lu tranquillement ce qui était écrit en gros caractère à la une du magazine : "attend-on trop des psys ?"

Essayez de le dire à votre rythme de parole naturel, ce n'est pas évident, c'est une tournure de phrase faite pour être lue mais pas pour être dite. Et je me la suis répétée plusieurs fois jusqu'à ce qu'y parvienne. Et ça a fini par sonner comme un nom de maladie : attend-on trop des psys ?

Attentontrodepsie. Génial, j'ai inventé un mot ! Je n'aurai pas perdu ma journée. Même si ça ne sert à rien tout ça.