Alors, les résultats de notre grand sondage sont enfin prêts à être publiés. Et dans les minutes, voire les secondes, pour ceux qui lisent plus vite que les autres, vous saurez qui sort premier de vos suffrages, des suffrages de toutes celles et ceux qui ont participé. Qui sort gagnant. Qui sera l’heureux élu. Si tant est qu’on puisse être un heureux élu quand on sait qu’il ne sera jamais rien de plus qu’un sacrifié sur l’autel du buffet des desserts. Celui sur lequel tous les gourmands se jetteront comme un seul homme.

Commençons à rebrousse rebours, les premiers seront les derniers, qu’ils disent dans la Bible et on n’a qu’à dire que pour cette fois, ils auront raison. Alors, ceux qui ont obtenu moins de 5% des suffrages et dont les campagnes publicitaires ne seront pas remboursées, comme en politique, nous trouvons la tête de nègre car franchement, de nos jours, qui oserait encore vendre et acheter des têtes de nègre, surtout à Bordeaux alors qu’on est en pleine polémique sur la reconnaissance de l’esclavagisme.

Et la galette des rois mais là, c’est normal qu’elle n’ait pas eu beaucoup de voix, elle n’était même pas proposée dans la liste des possibles. Idem pour l’île flottante qui n’a pas été mise à l’ordre du jour et c’est tant mieux car il est évident qu’il aurait été impossible de faire tenir des figurines de mariés dessus. Ou alors, des plongeurs, des hommes grenouilles en smoking qui auraient rapidement fini par faire gloub, gloub, gloub et même peut-être arghhh avant de sombrer dans l’épaisseur de la crème vanillée.

Arrivent entre 5 et 10% des voix : le gâteau poire, caramel et riz soufflé ainsi que le St Honoré. Les deux sont très beaux, certainement très bons (quand c’est bien fait, comme l’amour ou le camembert) mais aussi, la Tropézienne (plutôt pas très locale, ici, à Bordeaux mais finalement, pour un jour de fête, on s’en fout, non ?) et le flan nature, un peu trop banal même si j’aime beaucoup ça. Mais il faut aussi reconnaître que ça ne fait pas très festif, ces desserts-là et pour un mariage, c’est même un peu moyen, comme image, non ?

À la surprise générale, les tartes aux fruits (mono-fruits ou multi-fruits) ont encore étonnamment la côte. Mais non, ça fait trop déjeuner du dimanche en famille et là, ce sera en famille, certes, mais avec aussi des amis. Alors, non. La pièce montée, comme la police du même nom ou celle des marches du festival de Cannes (quel sens de l’à-propos !), non, nous avons eu une expérience pas très plaisante pour l’anniversaire du patron, en janvier 2013, on oublie. Non, nous allons tout simplement féliciter l’heureux gâteau gagnant pour notre mariage. Il s’agit bien sûr de l’excellent f…