30 novembre 2013

des fois, on s'ennuie

Je m’ennuie à 18h27. Je m’ennuie à 18h28. Je m’ennuie à 18h29. Je m’ennuie à 18h30. Je m’ennuie à 18h31. Je m’ennuie à 18h32. Ça fait déjà cinq minutes que je m’ennuie. Je m’ennuie à 18h33. Je m’ennuie à 18h34. Je m’ennuie à 18h35. Je m’ennuie à 18h36. Je m’ennuie à 18h37. Je m’ennuie à 18h38. Ça fait maintenant dix bonnes minutes que je m’ennuie. J’ai même compté les intervalles entre les minutes pour être parfaitement certain de mon coup : ça fait bien dix minutes que je m’ennuie, parce que je n’ai pas précisément commencé de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2013

trois façons de ne pas partir de chez ses parents

Ça arrive tous les jours, qu’un adolescent ou un jeune adulte se trouve dans un tel conflit avec son père, sa mère ou ses deux parents, qu’il menace de partir et bien souvent, le(s) parent(s) n’hésite pas à proposer à son fils ou à sa fille de prendre ses affaires, la porte est ouverte et ainsi, le laisse mettre sa menace de partir à exécution. Lui, ça ne lui est arrivé qu’une fois et il n’est pas parti parce que, dans les cris et les larmes, il a justement menacé de partir, son père lui a justement rappelé que la porte était ouverte... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
28 novembre 2013

avec les poules

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Voilà un début de billet qui fera plaisir aux amateurs de grande littérature… Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Aujourd’hui encore, j’ai conservé cette habitude presque plus comme un tic voire un toc qu’une simple routine. J’aime ça, aussi. Me coucher de bonne heure, avec les poules. Et dès qu’il m’est possible de le faire, m’évader dans mes rêves et sauter du coq à l’âne. Mais encore faut-il alors que mes nuits soient plus belles que mes jours, ce qui est loin d’être une chose... [Lire la suite]
27 novembre 2013

illuminé

Ah oui, on a beau jeu de nous faire régulièrement le coup du passage à l'heure d'hiver pour économiser de l'énergie. En ces temps où tout le monde nous sort son couplet sur l'écologie, le développement durable et les énergies renouvelables. Non, ce n’est pas bien malin tout ça quand on voit que dès ce matin, en me levant, à 5h15, les décorations lumineuses de Noël étaient déjà en fonction (peut-être seulement en test) dans ma rue. Et pourtant nous ne sommes que le 27 novembre. Chaque année, c'est de plus en plus tôt dans les rues et... [Lire la suite]
26 novembre 2013

la main dans le sac

C'est chiant ! Mes mains ne sont jamais d'accord. Quand je dois prendre une décision, je fais un vote à mains levées et comme je n'accepte pas les abstentions, aucune n'obtient jamais la majorité. Tiens ! Rien que tout à l'heure, quand je suis allé prendre ma douche, en revenant de mon boulot, comme tous les jours…  ah non, aujourd’hui, j’ai pris ma douche après avoir fait un peu de cardio à la salle de sports, j'ai entendu la main droite rouspéter car c'est toujours la main gauche qui tient le savon à bras le corps. Alors comme... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
25 novembre 2013

les deux vieilles indignes

Ça avait déjà plus ou moins mal commencé vu que je me tape une migraine des familles depuis hier midi et que pour l’instant, aucun signe de rémission en vue mais je me suis dit, contre mauvaise fortune, bon cœur, je ne vais pas déroger à mes habitudes du lundi en temps normal : un petit cinéma après déjeuner, à la séance de 13 ou 14 heures et hop, un bon moment de détente ou de culture avant de me mettre en cuisine pour préparer le plat du soir, pour deux repas dans la semaine, la salade composée pour demain midi, une salade de... [Lire la suite]

24 novembre 2013

de gauche à droite

Hormis le fait qu'ils ne sont peut-être pas tout à fait comme nous, on est en droit de se demander pourquoi les Anglais ont-ils autant de particularités dans leur vie quotidienne, en regard de tous les autres peuples. Et je ne parle pas du physique, loin de moi de vouloir les attaquer sur leurs cheveux roux, leurs dents en avant et leurs petits doigts toujours levés ! Tiens, par exemple, pourquoi conduisent-ils à gauche et pas à droite, comme les gens normaux ? La réponse est simple, encore faut-il la connaître : cela remonte au... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
23 novembre 2013

pipi de martien

Je me souviens, quand j'étais petit, je pensais que quand il y avait de l'orage, c'était parce que là-haut, dans les cieux, il se passait des choses pas très jolies dans la famille de Notre Père. En effet, les coups de tonnerre, pour moi, c'était le Bon Dieu qui criait après le Petit Jésus qui avait encore dû faire quelques bêtises ( Jésus, je t'ai déjà interdit de jouer avec le petit Judas ! Tu n'écoutes vraiment jamais rien de ce qu'on te dit ! Quelle croix, ce gosse !) et quand il y avait des éclairs, c'était la main de Dieu... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
22 novembre 2013

la bande à Basile

Finalement, je me suis trompé, hier soir. Ce matin, je n’étais pas tout seul dans le premier tram pour Lormont. Non pas loin s’en faut mais un peu quand même. Je suis descendu, ça commençait plutôt bien, j’étais effectivement tout seul sur le quai. J’ai bien entendu, aperçu, vu quelques noctambules qui passaient et repassaient (à moins que cela n’ait pas été les mêmes mais ils se ressemblent tous quand ils sont épuisés de fête alcoolisée, surtout les filles) mais aucun ne semblait vouloir ou n’avoir besoin de monter dans le tram qui... [Lire la suite]
21 novembre 2013

le paumé du petit matin

Jeudi soir, demain, c’est vendredi matin et comme chaque vendredi matin, je vais attendre le tramway qui m’emmènera à Lormont Lauriers. Pour la plus grosse journée de la semaine. La plus lourde à porter puisqu’elle sera un peu comme une accumulation des trois précédents jours, interminables plus minables qu'inter, parfois. Il aura plu. Le quai sera luisant comme s'il avait été lubrifié avant l'arrivée du gros suppositoire qu'est le tramway quand il entre en station. Il règnera une atmosphère curieuse, baignée d'humidité, de point du... [Lire la suite]