Je connais un mec qui est tout le temps dans les allées du Jardin Public, pas très loin de là où sont les oies, au bord du cours d'eau.

C'est vrai qu'il n'est pas comme nous, ce mec-là, mais c'est justement ce qui m'a d'abord intrigué puis intéressé, en lui. Je vais tenter de vous le décrire : des poux dans la tête, tête posée sur un cou de girafe et des yeux de biche. Il a les cheveux noir corbeau, il est coiffé comme un hérisson, frisé comme un mouton, avec une queue de cheval attachée par un catogan. Il a un nez dont on peut tirer des vers, des dents de lapin, une puce à l'oreille droite, des pattes d'oie, le nez en bac d'aigle, une bouche en cul de poule et un bec de lièvre. 

Il est myope comme une taupe avec un œil de bœuf et un œil de perdrix et donc, il porte des lunettes dont les branches reposent sur ses oreilles d'âne. Son regard souvent varie : ses yeux de merlan frit témoignent qu'il n'a pas compris, ses yeux de cochon dénotent sa lubricité et ses yeux de crapaud mort d'amour; qu'il apprécie quelqu'un autrement que pour le cul. Ses yeux papillonnent beaucoup car il est sensible à la lumière.

Le teint rouge comme une écrevisse, sur sa peau de lézard il peut faire facilement couler des larmes de crocodile car il est très émotif, mais il sait aussi être méchant, une vraie langue de vipère si besoin, sauf quand il a un chat dans la gorge car alors, il ne peut plus parler. Sinon, il sait être bavard comme une pie.

Il porte le bouc et met de l'after chèvre (!!!) mais il a aussi souvent une haleine de chacal. Il porte souvent des costumes pied-de-poule avec des pattes d'éléphant. Il peut être habillé comme un pingouin, lors de certaines soirées. Il a de quoi vivre bien après avoir bouffé de la vache enragée car il travaille désormais comme une fourmi. 

Têtu comme une mule, il paraît qu'il est aussi pédé comme un phoque et monté comme un âne, on dit qu'il bande comme un cerf. Sexuellement, il n'est pas à cheval sur les principes mais ça lui arrive de faire l'autruche.

En tout cas, une chose est sûre, c'est qu'il est interdit de lui donner à manger. C'est écrit sur le panneau : "Défense de nourrir les animaux !"