Oui. Et ce sera donc mon deuxième scoop (et pas scoot) depuis la création de ce nouveau blog. Parce que, sans scoop, qu’est-ce qu’un blog ? Un yaourt à la framboise sans framboise ? Oui. Mais des fois, aussi, c’est mieux, un yaourt à la framboise sans framboise car dans un yaourt à la framboise avec des framboises ou des morceaux de framboises, trop souvent, on en a plein les dents, après. Et ça fait partie des choses les plus désagréables du quotidien que je connaisse. Surtout que moi, j’aime vraiment ça, les yaourts à la framboise.  

Mon deuxième (et pas second, attention, parce que j’espère bien qu’il y en aura d’autres, forcément…) scoop n’est pas un scoop inutile contrairement aux apparences (vous en connaissez, vous, des scoops inutiles ? Non, alors, donc…) et il a un avantage, c’est que contrairement au Loto, il peut me rapporter (peut-être) gros sans que je n’investisse ne serait-ce qu’un seul centime. Si ça, c’est pas du placement, je vous demande ce qui en est. Et je ne pose pas la question à un ministre ni à un joueur de football.  

Mon scoop, c’est que j’ai écrit la phrase la plus longue du monde et je suis en cours d’homologation pour avoir mon nom dans le livre des Records. Parce que franchement, ça m’a pris un temps fou mais je l’ai fait. I did it. Yes, I could. Mais comme elle est longue, très longue, très, très longue, vous comprendrez bien que ça serait fastidieux de l’inclure dans ce billet et que ça serait encore plus improbable que vous la lisiez même si ça vous intéressait ne serait-ce que par curiosité. Alors, je vous propose de l’envoyer à toute personne qui m’en ferait la demande par mail.  

Il va de soi que comme tout travail mérite salaire, il faudra m’envoyer un règlement de 999.90 euros et vous recevrez la phrase la plus longue du monde par retour, ponctuation comprise, sous vingt-quatre heures maximum.  Je vous jure que c’est pas une arnaque. Vous n’avez qu’à essayer et vous verrez. Il suffit juste que vous mettiez à jour votre PDF.  

Cela dit, pour les moins riches d’entre vous, il existe une version simplifiée, allégée, plus courte d’environ 50% et ça se voit au prix car là, si la ponctuation est également comprise, elle est juste livrée en vrac, séparément, dans un fichier séparé mais l’avantage, c’est que ça fait puzzle et ça peut donc devenir ludique. Le prix est alors de 99.90 euros. Et pour les plus pauvres d’entre vous, il reste la version ultra light, de 20 mots, tout compris sauf la ponctuation. Et là, c’est 9.90 euros mais moi, personnellement, je n’y vois aucun intérêt. Faites un effort et prenez au moins la version intermédiaire. 

P. S. : j’ai gagné mon pari, j’ai placé le plus de fois possible le mot framboise dans un seul paragraphe.